B1 in lieu of H1B : le visa américain joker

B1 in lieu of H1B : le visa américain joker
‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎
En immig‎ration, il est rare que les Etats pensent à fournir une solution intermédiaire entre le visa business ( qui n’autorise pas à travailler) et le permis de travail (qui est généralement long, complexe et coûteux). Les entreprises se retrouvent donc souvent coincées entre respecter la loi d’immigration du pays et répondre aux obligations opérationnelles, qui font que la personne « doit absolument arriver au plus vite ». C’est à l’expert en immigration de mettre les choses à plat, de donner les informations permettant à la société de prendre une décision en gérant les risques, et bien entendu, de proposer des solutions quand elles existent. Et pour les Etats-Unis, l’assez méconnu « B1 in lieu of H1B » peut en être une !
‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎
B1 in lieu of H1B : kesako?

Le “B1 in lieu of H1B” veut dire concrètement qu’au lieu d’obtenir un H1B, qui est l’un des permis de travail les plus populaires aux Etats-Unis mais aux conditions assez drastiques ( quotas, durée de délivrance assez longue,…), on demande un B1 ( autre appellation du visa tourisme/ business)… mais un B1 qui vautorise à travailler pour une période et une mission déterminées, pour lesquelles vous avez des compétences spécifiques.

Ce n’est donc ni un visa business, ni un permis de travail – c’est une solution entre deux qui peut s’avérer extrêmement pratique lorsque par exemple, vous souhaitez envoyer un expert sur une mission qui va durer quelques mois et que vous ne pouvez pas le faire sous permis intragroupe L1, sous permis E2 ou sous permis H1B, pour des raisons de délais ou de non correspondance avec les critères de ces permis.

Attention aux abus : pour un séjour de longue durée, le B1 in lieu of H1B n’est pas la solution adaptée.

‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎
Les conditions

Le « B1 in lieu of », pour les intimes, permet donc aux entreprises de placer un salarié au sein d’une entreprise américaine, de manière temporaire et dans un but bien précis.

  • Le salaire reste payé par l’entité home – aucun salaire ne doit être versé par l’entité américaine (le remboursement des frais occasionnés par le séjour aux Etats-Unis est accepté)
  • La durée du séjour est limitée (généralement à 6 mois)
  • Le société d’envoi doit avoir un lien avec la société d’accueil aux Etats-Unis : idéalement intragroupe (entités d’un même groupe). Un lien commercial comme un contrat de prestation de services peut éventuellement être accepté, sous conditions.
  • Le demandeur doit prouver ses liens avec son pays d’envoi, de façon à ne pas être suspecté de vouloir rester aux Etats-Unis
  • Un diplôme d’études supérieures, préférablement lié à la mission qui lui est proposée, est exigé
  • Des preuves de son expertise liée à la mission doivent être fournies, et des documents attestant de pourquoi cette personne est nécessaire à cette mission doivent être produits

‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎  

Le process
  • Le dossier doit être monté de manière précise, tout comme la rédaction des lettres nécessaires à ce qu’il soit adapté ;
  • Une fois prêt, la demande doit être déposée auprès du Consulat des Etats-Unis adéquat, en personne (prise d’empreintes biométriques) ;
  • En cas de décision positive, et selon les délais dudit Consulat, le passeport visé est renvoyé sous quelques jours.

Le B1 in lieu of H1B est généralement délivré pour 10 ans.

‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎ ‎

Vous pensez que le B1 in lieu of H1B pourrait être la solution à certaines de vos problématiques immigration ? N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter ! oui@oui-immigration.com

Related Posts
Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *